• 76 visits
  • 2 articles
  • 0 hearts
  • 7 comments

Présentation 17/08/2009

Voici mon blog sur ma fiction Bill's Blog. C'est une Tom/Bill et nos deux héros ne sont pas jumeaux. Bien ... un résumé pour vous :

Résumé : Bill est un jeune homme de dix-sept ans vivant dans un beau manoir avec quatre domestiques, homme et femme à tout faire. Tom Trümper, Simone et Gordon Trümper et enfin Georg Listing frère adoptif de Tom. Bill a un penchant pour le dreadé et la seule solution qu'il ait trouvé c'est d'entretenir sa relation de haine avec lui. Il y met tout son coeur ! Bill décide alors de faire son propre blog pour se défouler et se libérer et arrêter de faire semblant de haïr Tom, seulement ici. Un certain Reden entre dans la course, mais qui est il ?

Chapitre 1 19/08/2009

« Je m'appelle Bill Kaulitz, j'ai 17 ans, j'habite dans un merveilleux manoir avec quatre domestiques, serviteurs, esclaves [appelez ça comme vous voulez] principales. Ils s'appellent [dans l'ordre de mes préférences ] Tom Trümper, Simone Trümper, Gordon Trümper et enfin [malheureusement je ne peux mettre plus bas] Georg Listing, enfant adopté avec un humour déplacé. Simone est un amour, une seconde mère pour moi. Je l'adore et lui fais bien voir. Son mari, un second père qui sait bien parler. Et ... leur fils. Je l'apprécie énormément, mais je ne lui fais pas voir ! Je le méprise et le regarde de haut. Je me sens mieux après l'avoir torturé. C'est pas idiot ! Je vous entends ! De plus j'ai interdiction de m'en prendre à Listing maintenant, faut bien que je me défoule ! Alors mon dé fouloir s'appelle Tom Trümper. C'est ainsi. Sinon au niveau famille, mes parents me laissent faire ce que je veux. Tellement que j'ai fais beaucoup de conneries. Je remercie Monsieur et Madame Trümper qui m'instaure des limites. Je ne les remercierais jamais assez. »

Bill regarde la page de son blog et soupire. Il ne peut entièrement se confier à Simone ni même à Gordon. Le jeune homme ne se voit vraiment pas avouer aux parents : " Je suis malheureux parce que je suis fou d'amour pour votre fils et le désir plus qu'un maître le doit avec son esclave. Sinon, quoi de neuf ? " Non, vraiment pas.

PAF !

Bill sursaute et voit Georg les yeux exorbités, un sourire niais au visage, le plateau qu'il tenait au sol, la vaisselle cassé.

- Trümper FILS ! hurle Bill.

Tom accourt et voit le sol, Georg avec son sourire niais, et soupire. Celui-là lui fait toujours plus travailler. Il tape sur son épaule pour le ramener à la vie et s'occupe des affaires au sol. Il lève un regard haineux à son ennemi et demande :

- Je dois remplacer les biens de ce plateau Monsieur ?
- Bien sûr ! Et cela sera retiré de ta paye.
- Quoi ?
s'offusque Tom alors que son frère adoptif s'éclipse. C'est Georg qui a fait la conner ...
- Vous voulez perdre plus d'argents encore ? Votre insolence me déplait Trümper ! Listing sera puni. Puni par Maître Schäfer. Allez vous en après avoir remplacé pain et boissons !


Tom marmonne dans sa barbe, que le pain il a cas soufflé dessus et c'est une affaire réglé ! Le dreadé, après avoir effectué ses tâches, va jusqu'à sa chambre en commun avec Georg. Il allait le torturer pour ce venger, supplice de chatouilles, mais se ravise en voyant son frère. Celui-ci est sur leur ordinateur, une page rose fuchsia/noir avec des têtes de mort sur l'écran. Un blog ! Tom s'approche, en prenant une chaise, et s'assoit près de Georg pour lire l'article de Bill sous la photo d'une main écrivant sur du papier. Les mots de Bill arrache des grimaces au dreadé, des grommellements et des objections. Tom appuie sur "nouveau commentaire", grimace et se tourne vers son ainé.

- Dis moi, n'aurais tu pas une idée de pseudo ?
- Non... Si ! L'homme qui te hais.


Tom rit puis secoue la tête.

- Va savoir que c'est moi !
- Coureurpro.
- Georg. Y'a que moi que l'on peut nommé ainsi.


Georg donne un coup de coude à son jeune frère adoptif et lui lace un signe qui veut dire : Et-moi-je-suis-de-la-merde-?-J'ai-eu-pas-mal-de-copines-et-de-copains-dans-ma-vie-le-tombeur-! Et Tom lui répond en lui lançant un regard qui veut dire : Je-sais-mon-Georgounou-!-Je-blaguais-tu-es-génial-et-avec-un-charme-d-enfer-mais-pas-sur-que-notre-trou-du-cul-de-maitre-l'ai-vu. Georg opine et demande :

- Pourquoi pas Zimmer 483 ? Tu as écris une très jolie chanson quand on était là-bas avec Papa et Maman.
- Oui, Reden et ... REDEN !


Georg regarde son frère étrangement, puis compris quand celui-ci écrit Reden en pseudo.
Tom sourit machiavélique, imaginant déjà la tête de son précieux maitre quand il verra le message de son "esclave".

« Message de : Reden
Tu dis apprécier ce Tom en le méprisant ? Soit c'est moi qui es idiot [ce n'est pas le cas] soit tu as à revoir dans un dictionnaire le mot apprécier ! Par chance, j'ai du temps !
Apprécier : (latin, de ad- et pretiare -> priser, prix) 3. Porter un jugement favorable sur ; aimer, goûter. Exemples : Apprécier un plat. Je n'apprécie pas beaucoup ses façons. [je n'apprécie pas les tiennes Kaulitz] Il sait ce faire apprécier. [pour toi c'est plutôt : Il sait ce faire haïr / détester.]
A bientôt très cher riche ! Et apprend avant de parler de chose que tu ne connais pas. Ton ignorance fais peur.
Reden. (pressé de te critiquer de nouveau !)
»

Tom envoie et voit avec joie que Bill autorise tout ses commentaires automatiquement. Un attire son attention.

« Message de : Gustav
Je te comprends, trop bien même. Merci pour le coup de fil. Pressé de punir un certain homme à tout faire. Il me manques tant ! On se voit demain ! Quel chance. Essaye d'être moins dur avec Tom, moi et amour ça à été dur parce que je le méprisais pour me protéger. Bisous et à demain. »


Tom a les yeux exorbités. Amour, demain, homme à tout faire, punis ! Tom se retourne vers Georg qui a prit une jolie teinte rouge écarlate.

- Georg, tu sors avec Schäfer ?!

Georg rougit plus encore en se retournant vers son petit frère, les mains levés. Démasqué ! Il allait tué Gustav ! Lui qui a dit qu'il fallait le dire à personne, il l'a dit à Kaulitz !

- Oui. C'est Gus qui a demandé que ce soit secret. Mais je vois qu'il ne peux pas résister à Kaulitz !
- GUS ?!


Tom reste coincé sur le surnom le rouge aux joues, à son tour. Son propre frère ne lui dit pas tout ! Lui qui était son frère depuis toujours !

- Je voulais te le dire mais il voulais pas et ...
- Et ta écouter ce gars !
- Je voulais pas être privé de lui.


Tom a alors comme un Flash back. Il revoit son frère absent certaine nuit. Dès que Schäfer et là à-vrai-dire.

- Tu couches avec lui ! Il l'accuse en se levant de sa chaise.
- Vas-y crie le plus fort ! Papa et Maman n'ont pas entendu !


Tom pose ses mains sur sa bouche et murmure :

- Tu couche avec lui.
- Oui depuis un mois, enfin, un mois demain !


Tom rit et lance :

- Tu as l'air d'une jeune fille en fleur qui parle de son premier rendez-vous. Et vous êtes ensemble depuis ?
- Un mois demain !


Tom redevient rouge tomate devant la déclaration. Il s'éclaircit la gorge et dit :

- Vous avez pas trainé.
- En effet !
- Soit pas si heureux !


Tom lui tape le bras et s'assoit sur leur lit. Il soupire en s'allongeant et chuchote :

- C'est pas bon de ne pas attendre, vous vous êtes peut-être trompé.


Georg soupire à son tour et s'allonge près de son frère adoptif. Il le prend dans ses bras pour le rassurer, comme quand Tom avait 5 ans, et lui murmure à l'oreille :

- Il m'aime. C'est moi qui ne voulais pas attendre. Il était très doux. J'ai eu mal mais ... c'est normal. Il est adorable. Ne t'inquiète pas.

Même si Tom est un garçon à l'allure sur de sois, il est très perdu sans ses repères et ses amis. Sans son frère. Georg sait que le dreadé s'inquiète parce qu'il ne veut pas qu'il souffre. Et ça, ça le touche.

_______________________________________________________________________________________

Alors, alors ?

Blogs to discover